perspectographe.fr

journal de recherches

Saccade technique,

Tags : machine

Les essais de couleur produisent un curieux déplacement, ces bleus profonds et noirs qui transparaissent transforment l’objet jusqu’ici technique en objet poétique, ou machine-pensée plutôt que machine-appareil, machine à rêver même. L’image ci-dessous est symptômatique de cette translation, je m’en rends compte pendant sa mise en ligne :

Machine pensée

Pour la première fois, j’ajoute ici une image de la machine en tant qu’objet qui me plaît, auquel je prête des qualités d’idée et d’esthétique, plutôt qu’en tant que prototype technique en mouvement. Je prends la photo de l’objet hors de son usage prévu, comme un objet beau. Je prends la photo de l’objet chez moi, dans une petite serre en verre que nous avons construit à deux, juxtaposé à un citron que j’ai fait sécher avec attention pendant six mois environ, parce que l’idée de le voir à cet endroit me plaît.

L’objet s’adoucit, se détache de son statut de work-in-progress (ou working-progress ici), et devient objet rêvant. Une étape nécessaire pour détacher l’attention quelques temps de son dessin technique, encore inabouti, et la porter vers son dessein.

Simondon du désert / Simondon of the desert from HORS ŒIL EDITIONS on Vimeo.