perspectographe.fr

journal de recherches

Décentrement à 77,

Tags : machine

La construction correcte La construction correcte, tant en nombre d’objectifs qu’en terme de dimensions. Nous avons pu utiliser les feuilles de bois percées à 150mm il y a trente ans, par un beau hasard.

150mm de diamètre extérieur, c’est petit pour un système optique qui nécessite d’avoir 77mm entre la sortie d’objectif (ou son entrée, puisqu’il est idéalement sans épaisseur) et le capteur (un capteur nu de logitech c270).

Cette contrainte vient de la réutilisation de matériaux précédents (les feuilles de bois), et, plus trivialement, de la nécessité de produire nous-mêmes sans décupler d’efforts matériels ces pièces. L’imprimante 3D que nous utilisons est à son maximum lorsqu’elle trace un cercle de 150mm. J’ai pu monter jusqu’à 160 de manière hasardeuse, mais aucune impression n’a pu terminer. 154mm semblait raisonnable, mais avec un bâti de 4mm d’épaisseur, on n’obtient que 71mm de l’intérieur au centre optique. Cela ne règle donc rien.

Bâti, capteur Bâti, capteur

De plus, le capteur lui a une épaisseur de 4mm à la zone qui nous intéresse. La protubérance noire est un micro, qui sera déssoudé pour l’occasion. Les LEDs présentes sur le PCB ont été enlevées pour ne pas créer de pollution lumineuse.

Delta

Une fois cela pris en compte, on arrive à un delta de 8mm entre la distance focale désirée pour une ouverture de 0.3mm par oeil et celle obtenue en pratique. À cette échelle, c’est crucial.

Beaucoup d’essais ont donc eu lieu, de couper les hémisphères en tranches pour pouvoir les imprimer en plus grand, mais en vain. L’ajout de complexité de construction est absurde.

Nous avons donc, vendredi 21, jour de l’été, eu cette idée : il suffirait de décentrer le support du capteur pour avoir un centre optique correct, relatif à un oeil au moins. L’idée de centre est de toute manière très artificielle lorsqu’on a autant de sources.

Décentrement Décentrement

La prochaine étape sera donc le dessin d’un support à capteur, ou plutôt d’une famille de supports à capteurs, permettant d’en positionner un ou deux, côte à côté pour une vision binoculaire, ou dos à dos pour une vision panoptique, et cela de manière assez simple pour être rapidement amovible.

Support Un premier croquis